Preparateur de pharmacie : un metier qui paie bien

Scientifique et doté de bonnes connaissances théoriques et techniques, le préparateur de pharmacie doit être polyvalent. Véritable aide autant pour le pharmacien que les clients en quêtes de médicaments, il est doué en biochimie, biologie et même botanique. Il doit également avoir de solides connaissances en pharmacologie et législation des produits pharmaceutiques. Zoom sur le métier de préparateur de pharmacie.

Exigences du métier

Devenir préparateur de pharmacie n’est pas un parcours simple. Il faut avoir un esprit scientifique et le goût des longues études. En plus des connaissances médicales, il doit être un excellent gestionnaire de stock. Ce professionnel a pour mission de recevoir les préoccupations des clients et de leur fournir les renseignements/médicaments dont ils auraient besoin. C’est un bon conseiller. 

Qualités requises

Il peut ranger efficacement les médicaments en officine et assurer un meilleur stockage des produits. C’est la seule aide autorisée dans une pharmacie et une formation rigoureuse doit être suivie en conséquence. Homme et femme peuvent suivre le cursus tracé pour exercer les métiers de préparateur de pharmacie. Ils devront développer des aptitudes de commerciaux, savoir quels sont les médicaments autorisés ou interdits parmi les nouveaux et anciens disponibles.

Pour réussir leur formation, les apprenants doivent être doués en communication, développer une écoute active des clients et l’esprit d’équipe. Ils doivent aussi être rigoureux, sérieux et concentrés. Si vous manquez de ces qualités, c’est le moment de les développer avant d’aller en salle de cours. Un cursus de BTS en alternance est un bon départ pour devenir un professionnel préparateur de pharmacie.

Études scolaires

Pour décrocher son diplôme, le candidat à cette formation devra passer par un Bac scientifique. Il devra faire ses preuves en mathématiques, sciences physiques, chimie et SVT. Arrivés au lycée, les élèves devront faire une orientation judicieuse en seconde pour y arriver. Le PASS SANTÉ anciennement PACES est la filière à suivre. Dans un Centre de Formation d’Apprentis (CFA) qualifiés, l’apprenant(e) aura deux ans pour préparer un Brevet Professionnel (BP). Ensuite, l’étudiant(e) dispose de 42 semaines supplémentaires de formation continue ou en alternance. Si l’étudiant est en conversion, il pourra profiter d’une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). L’accès à la troisième année est conditionné par une sélection sur présentation de dossiers.

Évolution de carrière et salaires

Un préparateur de pharmacie peut gagner entre 1250 et 1750 euros de salaire. Le niveau de rémunération dépend du niveau d’expérience du technicien. Il a la possibilité de travailler soit dans une pharmacie, soit dans un hôpital. Selon leurs tailles, une maison de retraite ou n’importe quel centre de soins peuvent accueillir un(e) préparateur(trice) de pharmacie.

Généralement un préparateur de pharmacie ne travaille pas à son propre compte. Il pourra toutefois devenir un chef d’équipe selon la structure qui l’emploie. Après 4 ans d’exercice de son emploi, il peut aspirer à devenir un vrai pharmacien. Le candidat devra alors suivre une formation rigoureuse et appropriée, en passant le concours de cadre de santé. Avec son diplôme en poche, le préparateur ou la préparatrice de pharmacie a plusieurs offres devant lui. En effet, le secteur professionnel recrute assez pour ce profil d’emploi.